Du 12 au 18 juillet 2017 à Yarakh / Dakar                                               Thème : LES ARTISTES AU POUVOIR!

C’est la treizième Edition !

Cette rencontre artistique 2017 s’organise dans un contexte sociopolitique, culturel et économique particulier, avec notamment l’avènement de la nouvelle constitution au Sénégal qui stipule que les acteurs des organisations de tous les secteurs peuvent prétendre aux suffrages des sénégalais pour toutes les élections.  Locales et législatives confondues.

Egalement un contexte de tension dans les sous-régions ouest africaines ; la situation politique en Gambie est singulièrement marquante.

Puisque les rencontres de théâtre-forum constituent un cadre d’échanges pour partager des expériences de terrain, débattre sur des techniques d’intervention et d’investigation sociale et poser le débat sur l’application de l’outil théâtre-forum sur les enjeux actuels du développement individuel et collectif ;

 

Il est donc pertinent que le rôle politique de l’acteur y soit débattu.

La participation des artistes dans les espaces de prise de décisions importantes est un levier très puissant pour qu’enfin les animateurs du secteur des arts et cultures soient les acteurs de leurs propres vies et non plus la subir en ne dépendants que des résolutions des politiques.

La participation des artistes d’expressions différentes, notamment les acteurs des arts de la scène et des arts visuels, des associations locales, et autres individualités va développer la qualité de l’organisation.

Le groupe Kaddu Yaraax, organise depuis treize ans déjà, ce Festival Sénégalais de Théâtre-Forum ouvert aux groupes de théâtre du Sénégal et du monde entier qui pratiquent les techniques du théâtre de l’Opprimé comme outil de travail. Des groupes locaux et internationaux seront présents en plus des pratiquants et experts individuels expérimentés pour relever le niveau technique des ateliers d’animations pratiques.

Il est donc très important pour nous que ce projet artistique soit continuel et pérenne, vu son impact sur le plan socioculturel, sociopolitique et socioéducatif.